Qui a parlé de répétition ?

Il marcha ainsi jusqu’à la tombée de la nuit, ultimatum le pressant de se mettre en quête d’un endroit où passer la nuit avant l’obscurité totale que lui promettait une nuit sans lune.

Des fois, je me dis que les amis qui acceptent de relire mes textes sont des amis sacrément courageux. L’amitié de ces amis m’est vraiment très chère. Merci mille fois les amis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s