The Mighty Pens : quand le NaNoWriMo devient utile

NaNo-2017-Winner-Twitter-Header.png

NB : Challenge accompli ! Grande joie ce mardi 28 novembre avec les 50.000 mots écrits, il en manque quelques dizaines de milliers pour terminer mon histoire mais l’objectif est atteint !


Bonjour !

Aujourd’hui je suis un peu ému, on y est, ça commence. Comme vous le savez peut-être j’ai décidé de me lancer dans un challenge d’écriture, le National Novel Writing Month. À travers le monde, en Novembre, des écrivains (publiés ou pas, confirmés ou pas, moi j’suis un bébé) se lancent le défi d’écrire un roman/recueil de nouvelles/thèse/… de 50.000 mots en un mois, et décident de le relever tous ensemble. Voilà plusieurs semaines, plusieurs mois que je prépare l’histoire que je vais développer en Novembre. Aujourd’hui on est le 01 Novembre, ça veut dire que c’est maintenant que je peux lâcher les lions et libérer toutes ces phrases, scènes, chapitres, personnages qui tournent en rond dans ma tête — surtout depuis quelques jours ! Je sais que Novembre sera chargé, mais j’ai la chance d’être en vacances jusqu’à la fin de la semaine et j’espère envoyer le plus possible sur les premiers jours pour être un peu plus confortable sur la suite du mois. Pour réussir je dois atteindre une moyenne de 1666 mots par jour, c’est chaud ! 1666 mots une fois de temps en temps ça passe, mais tous les jours ça va être sportif. Bref, je veux vous parler de quelque chose en lien avec ce projet, et là ça déconne plus !

J’ai découvert il y a quelques jours un programme que je trouve génial et qui se nomme « The Mighty Pens ». Je vous ai déjà parlé du NaNoWriMo, et je l’envisageais jusqu’à présent comme un challenge personnel, j’imaginais vaguement partager fièrement ma progression au fil du mois de Novembre.

Mais avec les Mighty Pens (les Stylos Puissants !), ce challenge prend une toute autre dimension. Sur le principe, je vais demander à mes amis, collègues, familles, etc, de suivre ma progression, et à chaque palier atteint (1000 mots, 5000 mots, etc… Jusqu’aux 50.000 mots qui constituent l’objectif) d’accepter de faire un don pour l’association Malala.

Association Malala

If one girl can change the world, what can 130 million girls do ?

Une traduction de ce que l’on peut trouver sur le site de l’association Malala Funds :

L’association Malala travaille pour un monde dans lequel chaque fille peut apprendre et agir sans peur. Malala Yousafzai est une étudiante Pakistanaise et une activiste de l’éducation qui a commencé à parler de l’éducation des filles à l’age de 11 ans. Après avoir survécu à une tentative d’assassinat par le régime Taliban à l’âge de 15 ans, elle a co-fondé Malala Fund avec son père Ziauddin. Elle est la plus jeune lauréate du Prix Nobel. Malala vit actuellement au Royaume-Uni avec sa famille.

Double intérêt

Je vais avoir une motivation supplémentaire pour atteindre mon objectif, car le deal passé avec ceux qui acceptent de jouer le jeu m’obligera à faire mon possible pour honorer ma part du contrat : rédiger 50.000 mots, l’équivalent d’un bouquin, en un mois. Lorsque ma part du contrat sera atteinte, ce sera alors à vous d’accepter d’honorer la vôtre : faire le don !

Ce challenge personnel prend une toute autre dimension car l’effort fourni, grâce à vous, deviendra un magnifique cadeau pour l’éducation des filles à travers le monde. Et ça, c’est vraiment trop la classe ! Sans jeu de mots !

Et alors, finalement ?

Et ben finalement, c’est simple. En Novembre, je me débrouille pour écrire un bouquin de 50.000 mots, et je vous tiens au courant de ma progression. Vous, vous acceptez de jouer le jeu et vous participez à la campagne de levée de dons !

Donc pour participer à cette opération de levée de dons pour l’éducation des filles à travers le monde je vous invite à aller sur cette page et à vous laisser guider pour faire votre don. Le don est libre bien sûr ! Pour rendre l’opération un peu ludique, et parce que les Mighty Pens sont le résultat de l’addition NaNoWriMo + Malala Fund, je vous propose ci-dessous un petit tableau pour mettre en relation ma progression sur Novembre avec le don que vous ferez en conséquence.

  • Point de départ : 5€ pour le principe, et moi j’en serai à 0 mots
  • Palier 1 : j’ai atteint les 1000 mots (j’ai trouvé mon clavier quoi) : 10€
  • Palier 2 : bien chaud, 10.000 mots atteints : 12€
  • Palier 3 : la moitié ! On est à la moitié ! 14€
  • Palier 4 : 35.000 mots, j’ai le cerveau qui fume : 18€
  • Palier 5 : j’ai réussi mon défi, j’ai écrit 50.000 mots en un mois : 25€

Attention ! Je n’impose rien à personne, et la lecture que vous ferez de ce tableau vous appartient : vous pouvez accepter de donner au final 25€, vous pouvez également envisager d’ajouter la valeur de chaque palier aux précédents (bon ça donnerait 25+18+14+12+10+5 = 84€, soit 2x42€ et j’vous cache pas qu’il faut le sentir…), mais voilà. Sur le principe je vous propose ça, et vous êtes libre de faire plus ou moins, l’important c’est de faire quelque chose !

https://www.classy.org/fundraiser/1161653

Vous pourrez suivre ma progression jour après jour sur le site du NaNoWriMo, sur lequel j’ai créé mon projet il y a quelques jours :

https://nanowrimo.org/participants/arkhaiel/novels/phaenyx/stats

Mais ne vous inquiétez pas, la question et le sujet me semblent tellement importants que je pense vous embêter régulièrement via facebook, SMS, Twitter au cours du mois de novembre à ce propos… =D

Sinon, des infos sur le roman ?

Ah ouais, j’en ai pas trop encore parlé. L’histoire que je vais raconter à travers ce roman se déroule dans un univers imaginaire. Je vais raconter l’histoire d’un jeune homme (l’idée me taraude de choisir une jeune femme, je laisse la porte ouverte à ce sujet) qui vit un phénomène intérieur qui lui permet alors de percevoir un nuage, une aura d’énergie autour de lui et autour des autres. C’est alors le point de départ de la découverte d’un monde avec lequel il cohabite mais dont il ne connaît pas grand chose : celui des Arcanis. Une micro-société qui s’est développée au fil des décennies et qui s’est organisée autour de deux pôles principaux : l’énergie et sa manipulation ainsi que le développement d’une technologie bien particulière. La technologie d’un côté, la pratique artistique sous toutes ses formes de l’autre. Notre héros devra faire preuve de patience et de discernement pour faire sa place dans ce monde nouveau pour lui, et comprendra rapidement que les voyages intérieurs sont parfois tout aussi puissants que les quêtes qui se présenteront à lui.

J’ai envie à travers ce roman de sensibiliser à la méditation et aux pratiques artistiques diverses en profitant de cet univers imaginaire pour forcer le trait et y joindre quelques effets semblables à la magie. J’ai également envie de développer les notions de liberté et les choix et décisions qui en découlent. Bon… Ça c’est sur le papier, on n’est pas à l’abri d’un changement de cap !

J’essaierai de vous poser quelques bouts de textes issus de la phase de recherche ou de ce mois de Novembre au fur et à mesure, mais je ne promets pas d’être régulier !

Un commentaire sur “The Mighty Pens : quand le NaNoWriMo devient utile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s